fbpx

Entrez vos mots clés

3 FAÇONS D’INVESTIR EN VOUS-MEME CETTE ANNEE

3 FAÇONS D’INVESTIR EN VOUS-MEME CETTE ANNEE

Acheter, dépenser, investir… Vous cherchez des moyens pour faire grandir votre entreprise ? Découvrez 3 moyens simples de faire fructifier votre activité sans tarder.

La publicité pour vendre, c’est bien certes, mais ça ne fait pas tout. Mais qui dit dépenses ne dit pas forcément retour sur investissement… Se former à devenir un meilleur chef d’entreprise, voilà ce qui compte vraiment.
Si vous pensez comme moi, que miser sur vous-même est un bon moyen de rendre votre activité florissante, alors cet article est fait pour vous.

FACON N°1 : INVESTIR DANS LA FORMATION

La formation pour rester dans le coup

Certains de mes clients m’ont confié qu’à leur début, ils ne voyaient pas du tout la formation comme une priorité. Les années de pratique, l’expérience, c’était ça pour eux qui aller créer la différence.

Ils n’ont pas tout à fait tort, car comme dit l’expression, c’est en forgeant qu’on devient forgeron.
Mais pour autant, il est possible de continuer à apprendre de nouvelles choses une fois sa formation initiale terminée ou son titre de Maître Artisan obtenu. Car  bien que l’essence de votre art reste toujours le même, les modes de fabrication et tendances de consommation, quant à eux, ne cessent d’évoluer.

Pour rester à la page et continuer d’exister demain, il  faut s’adapter aux attentes des acheteurs d’aujourd’hui.
Acquérir des notions de Marketing peut vous aider à mieux identifier et comprendre ces attentes.

Mais pas n’importe laquelle…

Avant de dépenser toutes vos économies dans une formation inadaptée, prenez le temps de bien vous renseigner sur la qualité et la pertinence de son contenu.

De quoi avez-vous besoin ? En quoi êtes-vous franchement mauvais ?

  • La CMA de l’Hérault par exemple, propose des formations gratuites pour se former aux outils numériques. 
  • Sur Montpellier, il existe également une formation certifiante de 6 mois enseignée par l’association Contex’t Art. Un moyen idéal d’acquérir l’ensemble des prérequis indispensables à la création d’une activité dans le secteur de l’économie créative.

Pour trouver la formation la plus adaptée à votre activité et connaître les modalités de prises en charge, le mieux est encore de vous tourner vers votre Chambre des Métiers de l’Artisanat (CMA)…

Les ressources gratuites

A tous les débrouillards qui cherchent à développer leur activité sans rien payer, je dis « Internet est votre ami » ! En effet, le web regorge de milliers, que dis-je, de milliards de supports gratuits bien utiles pour apprendre à mieux gérer son entreprise.
Que ce soit via des podcasts, des cours en ligne, des livres blancs ou e-books à télécharger, les outils d’aide aux entrepreneurs pullulent sur la toile.

Le plus dur étant de faire le tri, j’ai sélectionné pour vous 2 de mes plus belles trouvailles :

  • OpenClassrooms : une plateforme de cours gratuits en lien avec l’entrepreneuriat, la gestion de projets ou encore le Marketing et la Communication
  • Hello Nobo : un blog pour entrepreneuses avec des cours, des conseils et des outils concrets pour créer votre identité visuelle.

Si vous n’avez pas les moyens d’investir dans une formation, vous trouverez sur Internet des tas d’astuces pour faire grandir votre entreprise sans vous ruiner.

FACON N°2 : INVESTIR DANS LE DEVELOPPEMENT DE VOTRE RESEAU

Le réseau comme accélérateur de business

Vous êtes au point niveau compétences mais vous avez du mal à trouver des clients, c’est peut-être le moment de sortir le nez de votre atelier ?!

Pour vous faire connaître et élargir votre cercle de connaissances, le mieux est encore de vous rendre dans les endroits habituellement fréquentés par votre cible. Pour bien faire, jetez un oeil à l’agenda des évènements du mois et programmez une ou deux sorties pour démarrer.

Où aller me direz-vous ?
Vous trouverez ci-dessous quelques idées d’évènements où se rendre pour multiplier les interactions :

  • Salons, festivals ou autres manifestations que vos clients affectionnent : Maison et Objet, Vivre Côté Sud, etc.,
  • Vernissages ou soirées de lancement de concept stores ou de boutiques déco appréciés de votre cible,
  • Rencontres professionnelles organisées par votre branche.

Prendre part aux activités de votre public vous permettra de mettre en évidence vos affinités communes. C’est un moyen simple et naturel de nouer des liens avec des clients et partenaires potentiels.

Adhérer à un syndicat, une association et ou un collectif d’artistes

Faire partie d’un syndicat, d’une association  ou d’un collectif de créateurs peut s’avérer très rassurant au lancement d’une activité.

Parmi les organismes les plus connus, on retrouve :

Pour connaître la liste des asso et collectifs près de chez vous, rapprochez-vous de la CMA de votre région. En fonction du type d’organisme, il est généralement demandé de verser une cotisation annuelle qui avoisine une centaine d’euros.

Intégrer une couveuse d’activités

En tant que jeune entrepreneuse, j’ai pour ma part décidé d’intégrer lacouveuse d’activitésmontpelliéraine Context’Art
Le fait de participer régulièrement à leurs rencontres professionnelles m’a permis de me faire connaître auprès des créateurs de Montpellier.
Cela m’a permis de recueillir les conseils avisés d’anciens membres comme Art JL ou Carole Akdogan. Le premier restaure des lampes vintage ou et Carole est gérante d’un atelier boutique au centre de Montpellier appelé L’AteLiées.

Rejoindre un groupe Facebook dédié aux créateurs

Pour échanger avec d’autres professionnels et bénéficier de conseils et astuces gratuits, les groupes Facebook sont de puissants alliés.
Il en existe des milliers en fonction de l’utilisation que vous voulez en faire.

Pour promouvoir vos créations, vous pouvez vous tourner vers Créateurs de France, le Moulin des Créations ou Fait-main.

Si ce qui vous intéresse c’est de recueillir et partager les bonnes pratiques pour développer au mieux votre business, je  vous conseille davantage les groupes suivants :

Investir pour développer votre business en ligne

Vendre ses créations en ligne :
Le petit groupe de ma collègue Elody Adam de chez E/A Freelance.
Que ce soit pour la gestion des réseaux sociaux ou l’animation de sites e-commerce, elle est toujours de très bon conseil.
Investir dans votre communication en rejoignant le groupe Facebook de Cédric

La Communauté des Artisans 2.0 :
Un groupe de plus de 4000 membres animé par le blogueur et formateur Cédric Dossou-Yovo. C’est un vrai passionné avec qui j’ai eu la chance d’échanger avant de créer mon activité.

 

FACON N°3 : INVESTIR DANS CE QUI VOUS FAIT PLAISIR

Dépenser pour décompresser…

Contrairement aux cas précédents, ce fonds d’investissement a pour objectif de vous permettre de célébrer vos réussites.
Vous pouvez vous en servir pour partir en week-end ou acheter quelque chose qui vous fait envie depuis un moment. Le but étant de refaire le plein d’énergie en vous accordant une petite pause bien méritée lorsque vous atteignez vos objectifs.

Pour ma part, j’alimente une cagnotte tous les mois que j’utilise une fois par trimestre. Ceci m’entraîne à être patiente, à m’organiser à l’avance et à mettre ma volonté à l’épreuve. Chaque mois, je vérifie où j’en suis, je regarde ce que j’ai réussi à faire et le chemin qu’il me reste à parcourir pour atteindre mon objectif final.

C’est le fond dans lequel j’ai le plus de plaisir à investir. Pas seulement parce qu’il sert à me récompenser, mais parce qu’il représente une motivation supplémentaire pour continuer à travailler et atteindre mes objectifs personnels et professionnels.

Et vous alors ? Comment investissez-vous en vous-même ?
Parlez-m’en dans les commentaires ci-dessous ou écrivez-moi via mon formulaire de contact.
J’ai hâte de savoir comment vous fonctionnez.

Articles en lien

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire